twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

10ème Colloque mondial des régulateurs de l’UIT à Dakar

jeudi 11 novembre 2010

Dakar abrite du 10 au 12 novembre le 10ème Colloque mondial des régulateurs. Une première en terre africaine. Experts, membres du secteur privés et régulateurs ont réunissent pour anticiper sur les véritables enjeux du large bande. plus de 156 pays ont participé à cette rencontre organisée sous les auspices de l’union internationale des télécommunications. Ils débattent aussi sur la nécessité de définir une régulation favorisant l’expansion du large bande à toutes les couches sociales et dans tous les domaines de l’activité humaine. Organisé sous le thème : « faciliter le monde numérique de demain », cette rencontre est une occasion unique pour discuter en profondeur de toutes les questions relatives « au développement continu des marchés mobile et hertzien et des incidences du large bande sur le secteur des TIC », comme le souligne le directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications, Ndongo Diao. A l’ouverture du GSR, le mercredi 10 novembre, le Dr Hamadoun Touré, Secrétaire général de l’UIT, a appelé les régulateurs du secteur des TIC du monde entier à investir en Afrique qui connaît les plus forts taux de pénétration durant les quatre dernières années. Il précise que les services cellulaires mobiles ont atteint désormais 44% sur l’ensemble du continent, contre seulement 15% il y a quatre ans. Raison pour laquelle, il estime qu’il est temps de « faire pour l’Internet et le large bande ce que nous avons accompli avec tant de succès avec les communications mobiles. » Les travaux de ce colloque ont été officiellement ouvert par le Président Wade, qui a souligné que les bénéfices du dividende numérique devraient être répartis entre tous, même ceux qui ne sont pas conscients du passage à l’économie numérique. Il a annoncé la création de cybercases, pour connecter les zones reculées du reste du monde. Soulignant la nécessité de développer le numérique en Afrique pour rattraper notre retard économique, le président Wade a lancé un nouveau slogan « un ordinateur pour tous. »

(Source : La Gazette, 11 novembre 2010)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)